CAMP DE RIVESALTES
(Pyrénées-Orientales)

Le 157e GROUPE DE TRAVAILLEURS ETRANGERS est installé dans le camp de RIVESALTES (Pyrénées-Orientales). Il comprenait également une Compagnie de Travailleurs Espagnols.

Lettre du 11-2-1941 à destination de PERPIGNAN.

Après avoir abrité des réfugiés espagnols, le CAMP DE RIVESALTES fut destiné aux familles accompagnées d'enfants. Les premiers internés en provenance d'AGDE, y arrivèrent le 7 janvier 1941.

Dans son rapport d'inspection des camps juifs, DANNECKER précise en juillet 1942 :

"II s'agit de vastes baraquements qui hébergeaient près de 50000 hommes pendant la guerre. La moitié des baraques sont encore occupées aujourd'hui par l'Armée Française. L'autre moitié est un camp juif, hommes et femmes séparés. Des émigrants non juifs isolés s'y trouvent aussi. Nombre total d'internés : 2064 dont environ 800 déportables (nombre d'Espagnols rouges : 777). Ici également, les Juifs, anciens sujets allemands proviennent presque uniquement du transport du Palatinat. Selon le chef de camp 200 intellectuels, juifs en majorité, allaient arriver sous peu du Camp de GURS où les conditions sont trop mauvaises pour eux."

D'août à novembre 1942, près de 2000 Juifs seront transférés à DRANCY puis déportés.

En novembre 1942, le camp est dissous. Les internés qui s'y trouvent encore (environ 1000) sont envoyés à GURS, sauf les tziganes qui sont dirigés sur le Camp de SALIERS construit à leur intention dans les Bouches-du-Rhône.

Lettre d'un interné juif du 30-6-1941 à destination de MOUNT VERNON N-Y (Etats-Unis)

Mise Ó jour
15/07/2006