LES GROUPES DE TRAVAILLEURS ETRANGERS
 

Aux termes du décret du 13 janvier 1940, les étrangers et apatrides bénéficiant du droit d'asile furent autorisés à s'engager comme travailleurs étrangers au service de l'armée française.

A partir du 13 mai 1940, les unités de prestataires deviennent des COMPAGNIES DE TRAVAILLEURS ETRANGERS (CTE). Puis des GROUPEMENTS DE TRAVAILLEURS ETRANGERS (GTE) sont institués par la Loi du 27 septembre 1940.

Citons en particulier les camps de :

Mise Ó jour
15/07/2006